Voies de signalisation

Signalisation intracellulaire et hémopathies malignes B

Dans les hémopathies malignes B, le microenvironnement tumoral est composé de cellules stromales, de facteurs solubles, de cellules T et d’autres cellules du tissu lymphoïde qui régulent en permanence le développement et la prolifération.1,2
Comme les cellules B normales, les cellules B tumorales interagissent avec le microenvironnement. Ces interactions jouent un rôle important dans le homing, l’adhésion et la migration des cellules B, via l’activation de voies de signalisation intracellulaires.1,2

Lorsque le récepteur des cellules B et d’autres voies de signalisation sont dérégulés, suite à une mutation génétique par exemple, cela peut entrainer la progression tumorale des cellules B. 3-5


Représentation imagée et simplifiée de voies de signalisation2,3,6-8

Liste des abréviations
BCR = récepteur des cellules B
BTK = Tyrosine Kinase de Bruton
CXCR4/5 = récepteur aux chimiokines C-X-C de type 4/ récepteur aux chimiokines C-X-C de type 5
DAG = diacylglycérol
FDC = cellule dendritique folliculaire
IP3 = inositol triphosphate.
MSC = cellule stromale mésenchymateuse
NFκB = nuclear factor kappa-lightchain-enhancer of activated B cells
PKCβ = protéine kinase C beta
PLCγ2 = phospholipase C gamma 2
PIP3 = phosphatidylinositol-3,4,5-triphosphate
PI3K = phosphatidylinositide 3-kinase
TLR = récepteur de type Toll

Signaux de survie

La survie des cellules B non tumorales dépend d’une cascade complexe de voies de signalisation initiée par le récepteur des cellules B (BCR) pour éviter l’apoptose. 9-11
Dans les hémopathies malignes B, les interactions entre le microenvironnement tumoral et les cellules tumorales pourraient activer certaines de ces voies.1,9 Cette activation initierait une signalisation en cascade impliquant plusieurs kinases, comme la BTK, et aboutissant à une survie et une prolifération incontrôlées des cellules B tumorales.2
Liste des abréviations
BCR=récepteur des cellules B
BTK=Tyrosine Kinase de Bruton
NFκB= nuclear factor kappa-lightchain-enhancer of activated B cells
PLCγ2=phospholipase C gamma 2

Représentation imagée et simplifiée de voies de signalisation. 2,3,6

Homing des cellules B

• Les cellules circulant dans le microenvironnement sécrètent des molécules chimioattractantes qui stimulent le homing des cellules B dans les tissus lymphoïdes. 1,12,15
• Ces molécules agissent par l’intermédiaire de voies de signalisation impliquant la BTK et d’autres kinases. 1,3
• Dans les hémopathies malignes B, les cellules B expriment souvent à leur surface des molécules qui pourraient promouvoir le homing vers des environnements propices à la prolifération. 1,6,14

Représentation imagée et simplifiée de voies de signalisation.1,12,13
Homing des cellules B dans les tissus lymphoïdes stimulé dans les hémopathies malignes B. 1,9,10

Adhésion et migration des cellules B*

• Les molécules d’adhésion exprimées par les cellules du microenvironnement des tissus lymphoïdes se lient aux molécules d’adhésion exprimées à la surface des cellules B, leur permettant de migrer à travers le tissu lymphoïde. 3,4
• Ces molécules d’adhésion permettent également de séquestrer les cellules B au sein du microenvironnement lymphoïde, où les cellules B peuvent proliférer.3-6
• Dans les hémopathies malignes B, l’expression de certaines molécules d’adhésion est dérégulée. Cette surexpression, ainsi que la migration accrue des cellules B, pourraient être responsables de la séquestration des cellules dans un environnement propice à la prolifération et favoriser la chimiorésistance.3,6,7
Liste des abréviations
MSC = cellule stromale mésenchymateuse

Représentation imagée et simplifiée de voies de signalisation.14,16,17 Surexpression des molécules d’adhésion pourraient être responsables de la séquestration des cellules B dans un environnement propice à la prolifération. 14,16,17

Références :

1. Burger JA, Ghia P, Rosenwald A, et al. The microenvironment in mature B-cell malignancies: a target for new treatment strategies. Blood. 2009;114:3367-3375.
2. Wiestner A. Emerging role of kinase-targeted strategies in chronic lymphocytic leukemia. Blood. 2012;120:4684-4691.
3. de Gorter DJJ, Beuling EA, Kersseboom R, et al. Bruton’s tyrosine kinase and phospholipase Cγ2 mediate chemokinecontrolled B cell migration and homing. Immunity. 2007;26:93-104.
4. Kil LP, de Bruijn MJ, van Hulst JA, et al. Bruton’s tyrosine kinase mediated signaling enhances leukemogenesis in a mouse model for chronic lymphocytic leukemia. Am J Blood Res. 2013;3:71-83.
5. Pighi C, Gu T-L, Dalai I, et al. Phospho-proteomic analysis of mantle cell lymphoma cells suggests a pro-survival role of B-cell receptor signaling. Cell Oncol (Dordr). 2011; 34:141-153.
6. Buggy JJ, Elias L. Bruton tyrosine kinase (BTK) and its role in B-cell malignancy. Int Rev Immunol. 2012;31:119-132.
7. Liu X, Zhan Z, Li D, et al. Intracellular MHC class II molecules promote TLR-triggered innate immune responses by maintaining activation of the kinase Btk. Nat Immunol. 2011;12(5):416-24.
8. Treon SP, Hunter ZR. A new era for Waldenstrom macroglobulinemia: MYD88 L265P. Blood. 2013;121(22):4434-6.
9. Woyach JA, Johnson AJ, Byrd JC. The B-cell receptor signaling pathway as a therapeutic target in CLL. Blood. 2012;120:1175-1184.
10. Rauch M, Tussiwand R, Bosco N, et al. Crucial role for BAFFBAFF-R signaling in the survival and maintenance of mature B cells. PLoS One. 2009;4:e5456.
11. Gerondakis S, Grumont RJ, Banerjee A. Regulating B-cell activation and survival in response to TLR signals. Immunol Cell Biol. 2007;85:471-475.
12. Okada T, Ngo VN, Ekland EH, et al. Chemokine requirements for B cell entry to lymph nodes and Peyer’s patches. J Exp Med. 2002;196:65-75.
13. Burger JA. Nurture versus nature: the microenvironment in chronic lymphocytic leukemia. Hematology Am Soc Hematol Educ Program. 2011;2011:96-103.
14. Kurtova AV, Tamayo AT, Ford RJ, et al. Mantle cell lymphoma cells express high levels of CXCR4, CXCR5, and VLA-4 (CD49d): importance for interactions with the stromal microenvironment and specific targeting. Blood. 2009;113:4604-4613.
15. Carrasco YR, Batista FD. B-cell activation by membrane bound antigens is facilitated by the interaction of VLA-4 with VCAM-1. EMBO J. 2006;25:889-899.
16. Binsky I, Lantner F, Grabovsky V, et al. TAp63 regulates VLA-4 expression and chronic lymphocytic leukemia cell migration to the bone marrow in a CD74-dependent manner. J Immunol. 2010;184:4761-4769.
17. Kurtova AV, Balakrishnan K, Chen R, et al. Diverse marrow stromal cells protect CLL cells from spontaneous and drug-induced apoptosis: development of a reliable and reproducible system to assess stromal cell adhesion mediated drug resistance. Blood. 2009;114:4441-4450.
18. Mitchell M et al. A multisource approach to improving epidemiologic estimates : application to global B-cell malignancies. 2012;2012:129713.
19. ten Hacken E, Burger JA. Molecular pathways: targeting the microenvironment in chronic lymphocytic leukemia--focus on the B-cell receptor. Clin Cancer Res. 2014 ;20(3):548-56.